The supremacy of the Human Being ends here.
L'Orion est un flux de mana, une essence se trouvant chez certains humains... Avec l'Orion vient le pouvoir: contrôler l'eau, lire dans les pensées, créer de l'électricité.. Tout est possible, mais toute forme de pouvoir a un prix ; les Oriniens sont traqués comme du gibier, perçus comme des monstres par les gens normaux, les Lambdas.
Réglement GénéralRéglement RPGContexteLes groupesL'OrionPrésentation
A savoir
# OUVERT
# Forum RPG fantastique, libre et sans prise de tête !
Contexte
Orion. Pour certains, il s’agit d’un personnage mythologique tandis que pour d’autres, ce mot évoque un pouvoir d’une grande puissance. Né de la terre, ce pouvoir à habité une partie de la population humaine et permis l’évolution de l’espèce, mais a quel prix ? Démasqués à travers diverses périodes historiques, les Oriniens furent pour la plupart massacrés puis oubliés des Lambdas qui voyaient en eux des monstres. Pourtant aujourd’hui, ils vivent encore, cachés parmi la population, parmi les leurs, mais pour encore combien de temps ?
Evénements
Ego vero sic intellego, Patres conscripti, nos hoc tempore in provinciis decernendis perpetuae pacis habere oportere rationem. Nam quis hoc non sentit omnia alia esse nobis vacua ab omni periculo atque etiam suspicione belli ?
Duplexque isdem diebus acciderat malum, quod et Theophilum insontem atrox interceperat casus, et Serenianus dignus exsecratione cunctorum, innoxius, modo non reclamante publico vigore, discessit.
Orion'Sins
everything is falling apart

Partagez | 
 

 Un muet bruyant ? [pv Lewin]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Date d'inscription : 27/02/2017
Localisation IRL : France
Nombre de RPs : 9
Messages : 28
Emploi du perso : Etudiant
avatar
ft
Lewin
Astley
Un muet Bruyant ?

Des amis bruyants surtout

Garth étira ses jambes, tandis que la sueur sur son dos commençait à sécher et le faire frissoner.

- Garth ! Ramène toi vite on va taffer le devoir de demain !

Le brun se tourna calmement vers ses camarades qui sortaient de la douche de toute évidence. Silencieusement, il attrapa ses lunettes sur le banc au bord de la piste ainsi que sa serviette et il gagna les vestiaires, vides. Garth est de ces jeunes sportifs qui n'ont pas de vrais limites ; il avait continué à courir après que le coach ait demandé l'arrêt. Il savait que c'était peine perdu pour le cas de Garth. Mais parfois, le jeune homme savait s'arrêter, et pour cause, les études étaient importantes. Il se déshabilla rapidement et se glissa sous l'eau chaude avant de se rincer, l'eau glissant sur sa tignasse noire. Il sortit et se sécha vite, se sachant attendu. Il enfila son débardeur, son jean, rangea ses affaires rapidement, mit ses lunettes et quitta le stade, rejoignant son ami, qui lui donna une tape amicale dans le dos avant de rejoindre le reste du groupe.

Tom est souvent celui qui propose de travailler mais qui ne bosse qu'à moitié. Les cinq jeunes gagnèrent rapidement la bibliothèque de la ville, le plus grand centre culturel de Garan. Ils entrèrent, saluèrent le bibliothécaire avec joie, Garth se contentant d'un vague signe de tête. Tom s'esclaffa, traitant son pote de gars malpoli et se dirigea vers une table ou ils s'installèrent tous. Garth étant dispensé d'exposé, il faisait principalement ses recherches chez lui, pour éviter que l'on ne se doute de sa dyslexie. Imaginez vous rester sur une page de livre le double de temps des gens normaux. Désagréable hein ? C'est pour ça que Garth travaille en solo ; aussi, il sortit son carnet de dessin, ses écouteurs et ses feutres. Il ouvrit le carnet se s'appliqua dans l'objectif de finir son dessin.

Une musique, deux musiques, il comprit vite que ses camarades faisaient le cahut. Bien que calme, ils étaient quand même trop bruyants pour une bibliothèque. Garth referma son carnet qu'il rangea, alors qu'une fille du groupe disait à Tom de se la boucler. Le jeune homme rit encore, fermant un livre qu'il consultait, entrainant quelques autres fou rire. Si d'habitude, le muet était un bon vivant, il n'aimait pas qu'on le dérange comme ses camarades l'avaient fait. Autant il ne dit rien, autant il ne voulait pas d'ennuis. Tom se leva pour aller ranger son livre mais il faut croire qu'etre bruyant le rendait maladroit car il renversa plusieurs livres. Certains échangèrent un regard paniqué, dont Garth : ils allaient à coup sur se faire engueuler, c'est sans doute pour ça que certains décidèrent de disparaitre, seule une demoiselle et Garth restèrent en place, elle remettant les livres et lui les lui passant, en vrac malheuresement...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/02/2017
Age réel : 20
Localisation IRL : France
Nombre de RPs : 23
Messages : 47
Emploi du perso : Directeur de la Bibliothèque Astley
avatar

Un muet bruyant ?

ft. Garth Oracio

La journée avait commencé comme n'importe quelle autre. Réveillé à l'aube, Lewin sorti de son lit assez rapidement avant de se préparer ; douche, fringues et rapide petit-déjeuner, l'homme aux cheveux bruns s'éclipsa hors de son appartement en un peu moins d'une heure avant de prendre le temps d'aller marcher dans les rues de Garan pendant que la ville s'éveillait. Il s'agissait d'une petite habitude que l'Orinien avait assez rapidement mit en place après son retour du Japon il y a de ça six ans ; matin ou soir, il s'organisait toujours une petite balade en solitaire parmi les rues de la ville canadienne avant d'aller travailler ou de rentrer chez lui. Il traversa une petite partie de la ville avant de prendre le bus pour se rendre à la bibliothèque ; il y arriva un peu en avance, salua les quelques personnes qui y travaillaient aussi et alla s'enfermer dans son bureau pour la matinée, la paperasse s'y entassait plus vite qu'il ne l'avait imaginé.

Le jeune directeur ne sortit de son bureau qu'en tout début d'après midi, il n'avait pas vraiment prit le temps de faire une pause, n'avait vu personne et n'avait pas mangé non plus, c'est bien ce dernier élément qui le tira hors de ses papiers ; l'heure tournait et il se décida vite d'aller chercher un petit quelque chose à se mettre sous la dent avant de reprendre là ou il s'en était arrêté. Cela ne l'occupa pas non plus toute la journée heureusement, Lewin n'aurait pas supporté de rester enfermé dans son bureau tant de temps.

N'importe quelle personne se trouvant donc dans la bibliothèque pouvait finir par le voir errer parmi les allées de livres, à en ranger certains correctement, à en feuilleter d'autres rapidement, le tout paisiblement. Il n'avait pas bien mit longtemps à prendre ses repères dans cet endroit depuis qu'il y travaillait ; après tout, il y avait déjà mit les pieds quelques fois quand il était gamin, notamment quand son père l'y emmenait et qu'il passait son temps à chercher des informations sur son pouvoir en cachette sans jamais rien trouver ; c'était il y a bien longtemps... Faisant des allers-retours dans la bibliothèques, Lewin ne manquait pas de saluer toutes les personnes qui y entrait dès qu'il en voyait ; on pouvait trouver tout type de monde dans ce lieu, des étudiants, des chercheurs, des personnes-âgées... certains venaient pour y chercher des informations pour leur travail, d'autres venaient juste pour lire, le tout dans une ambiance généralement très calme. Aujourd'hui pourtant, bien qu'il n'y ait qu'assez peu de monde, on sentait plus d'agitation dans l'air ; on pouvait parfois entendre des jeunes rire à une table en plus de l'habituel bruit de fond de pages qui se tournent, de gens bougeant sur leur siège ou de sons de musiques étouffées par les écouteurs enfoncés dans leurs oreilles. Ce n'était pas encore assez gênant pour que Lewin ou qu'une des bibliothécaires n'interviennent, mais l'Orinien écoutait d'une oreille les bruits qui parcouraient le bâtiment tout en aidant une personne à trouver un ouvrage de philosophie.

Ce n'est qu'à peine une minute plus tard, alors qu'il cherchait ledit livre qu'un certain vacarme se fit entendre avant d'être suivit par un silence qui n'inaugurait rien de bon, ce bruit, le brun l'avait bien reconnu : il s'agissait de livres qui venaient de tomber au sol en vrac. On pu le voir légèrement plisser les yeux à cette réflexion avant de le voir prendre un livre sur une des étagères et de le donner à la personne qu'il aidait. Cela fait, il se dirigea vers l'endroit ou l'incident avait eu lieu et tomba sur deux jeunes, très certainement des étudiants vu leur âge, en train de ramasser et ranger des livres qui se trouvaient au sol en se faisant le plus petit possible pour ne pas se faire remarquer à nouveau. Lewin s'approcha d'eux avant de leur adresser la parole calmement :

- Vous êtes les responsables de tout ce boucan ?

Mains posées sur les hanches dans une attitude plutôt nonchalante, l'adulte regardait tour à tour les deux étudiants en attendant leur réponse ; pour le moment, il n'était pas question de les sermonner, à moins que leur réponse ne déplaise au directeur bien sûr.


_________________

Lewin s'adresse à vous en #993333


Dernière édition par Lewin Astley le Mer 3 Mai - 20:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2017
Localisation IRL : France
Nombre de RPs : 9
Messages : 28
Emploi du perso : Etudiant
avatar
ft
Lewin
Astley
Un muet Bruyant ?

Qui ne dit mot consent

Le brun cherchait à donner un certain ordre aux livres qu'il donnait à sa camarade. La brunette rangeait comme elle pouvait jusqu'à ce qu'une voix les interrompe.

- Vous êtes les responsables de tout ce boucan ?

Garth sursauta et se tourna vers l'adulte qui les observait. Sa camarade, Sarah, posa un nouveau livre avant de le regarder tandis que le muet se leva, se redressant de sa position accroupie. Il secoua lentement la tête pour répondre à la question de l'homme mais Sarah répondit à voix haute avec un courage exemplaire :

- J'ai.. J'ai pas fait exprès m'sieurs.. Quand j'les ai fait tomber, Garth est venu m'aider.

Quoi ?! Garth lacha un "Hé !" audible mais "rouillé" quand on parle peu, la voix s'enraille que voulez-vous. Il réalisa ce qu'il venait de dire et se mura de nouveau dans son mutisme, un regard noir sur sa camarade qui couvrait leurs potes. Garth n'aimait pas couvrir ses potes, mais il ne les laissaient pas tomber.. sauf quand il sentait la sanction venir. La sanction, il s'en fichait, mais peu de ses camarades avait conscience de sa dyslexie. OR ! S'il fallait ranger des livres, il allait galérer, alors là, fallait pas compter sur lui ! Il plongea les mains dans ses poches, ne disant plus rien. Pas question qu'il ouvre la bouche pour s'expliquer ; pour sa camarade, il n'est pas sensé parler plus que quelques onomatopées à cause d'un pseudo problème génétique touchant les cordes vocales. Il pensa à écrire son mécontentement sur son téléphone, comme d'habitude quand il voulait parler mais il s'aperçut vite qu'il l'avait laissé sur la table, et ne tenait pas à être impoli au risque d'aggraver son cas. Il songea un instant à bruler les livres avec Foxan si il était trop en galère, mais il tenait à rester caché et ce ne serait pas cool pour le proprio. Il attendait donc calmement la sanction, aux cotés de son amie qui avait croisé ses mains dans son dos, apparemment en train de mentalement lancer des insultes aux laches qui leurs servaient d'amis. Qu'est ce qu'il faut pas faire...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/02/2017
Age réel : 20
Localisation IRL : France
Nombre de RPs : 23
Messages : 47
Emploi du perso : Directeur de la Bibliothèque Astley
avatar

Un muet bruyant ?

ft. Garth Oracio

Lewin n’eut pas à attendre longtemps avant d’avoir une réponse de la part des deux étudiants, la demoiselle qui remettait les livres à leur place sur les étagères prit la parole en première, expliquant à l’adulte que c’était-elle qui avait fait tomber tous ces livres et que son camarade était venu l’aider à ramasser. Le garçon ne semblait pour autant mais très d’accord avec elle, Lewin l’entendit clairement  protester d’un simple « Hé ! », ce qui était suffisant pour lui de se dire qu’il y avait mensonge quelque part.

Le directeur attendit la réponse du jeune homme pour qu’il s’explique à son tour, mais apparemment, il sembla se murer dans un silence. Autant dire qu’il n’aidait pas du tout. Lewin passa une main sur son menton, réfléchissant à la situation ; vu le nombre de livres tombés, l’étudiant en question qui avait fait cela devait être bien maladroit. A première vue, il s’agissait soit du garçon qui se faisait protéger par son amie et qui n’avait pas apprécié l’attention, soit il s’agissait purement de la vérité et Lewin ne pouvait expliquer la réaction de l’étudiant. Cela l’embêtait un peu, aussi, il réitéra sa question, lui demandant s’il n’était vraiment pas celui qui avait provoqué la chute de ces livres sur le sol, mais à nouveau, « Garth » comme la demoiselle l’avait appelé juste avant ne pompa mot, ce qui fit soupirer l’adulte.

- Ecoutez, on n’ira pas bien loin si vous ne dites pas la vérité, d’autant plus que vous n’arrangez pas votre cas comme ça…

C’est à ce moment là que Lewin eut un déclic en regardant la demoiselle dans les yeux ; depuis tout à l’heure, la bibliothèque était calme, il n’y avait plus aucun rires, se pourrait-ce que ? … Le regard du directeur se porta vers les tables de travail, une partie étaient vides à cause du manque de personnes dans la bibliothèque en ce jour, mais sur certaines se trouvaient des affaires, signes que la place était occupée. Voyons voir, les yeux du directeur basculèrent à nouveau vers les deux étudiants avant de se souvenir : ils étaient arrivés à plusieurs, quatre ou cinq s’il ne se trompait pas. C’était peut-être un peu gros d’associer le groupe de perturbateurs riants avec ces deux étudiants en particulier, mais cela pouvait coller d’une certaine manière, ne restait qu’à en être sûr.

- Dites-moi, vous n’étiez pas un peu plus nombreux que ça à votre arrivée ? Vos amis sont tous partis chercher un livre ? Ou peut-être ont-ils fui la scène de crime au lieu de réparer eux-mêmes leur bêtise ? C’est ça ? Après tout, si c’était vous qui avez fait chuter ces livres, ils se seraient moqués de vous toujours dans la même ambiance que vous créiez depuis tout à l’heure, ou ils seraient tous venus vous aider ; au choix.

A nouveau, le directeur attendait une réponse de la part des deux étudiants après avoir ramassé le dernier livre qui jonchait au sol et regardé son état, quelques pages s’étaient retrouvées pliées par la chute, ce qui le fit tiquer, mais il le réarrangea avant de le ranger à sa place sur l’étagère avant de remarquer que les livres que les deux étudiants avaient rangés n’étaient pas dans le bon ordre. Ils n’étaient pas fichus de faire un minimum attention…


_________________

Lewin s'adresse à vous en #993333


Dernière édition par Lewin Astley le Mer 3 Mai - 20:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2017
Localisation IRL : France
Nombre de RPs : 9
Messages : 28
Emploi du perso : Etudiant
avatar
Garth
Oracio
& Lewin
Astley
Un muet bruyant

Protection d'une amie

Le jeune artiste écoutait sagement les questions de l'adulte mais décidé par habitude à rester dans son mutisme, il ne répondit rien de plus, se contentant de fixer l'adulte. Sarah lui jeta un coup d'oeil et ne récolta qu'un regard qui lui conseillait de suivre la volonté de ce mec pour ne pas paraître suspecte. La jeune fille soupira :

- Nos potes sont partis mangé et oui, j'ai menti... C'est Garth qui a fait tomber les livres mais il est quasi-muet m'sieur, c'est pour ça que je l'ai défendu, mais on va ranger vous inquiéter pas.

Un soupir manqua de franchir les lèvres du muet qui accepta son sort en promettant de se venger. Il suffisait que leurs copains ne reviennent pas maintenant. Il observa l'homme qui ramassa le dernier livre avec un air mécontent. Il observa ensuite l'étagère et il ne fallait pas être un génie pour saisir que le rangements hâtifs lui déplaisait. Le dyslexique se doutait de la raison : ayant donné les livres dans le désordre à Sarah, cette dernière les avait rangé tels quels sans vérifier l'ordre. Elle pensait que Garth les lui donnait dans le bon ordre. Le brun passa une main dans ses cheveux et réajusta les lunettes sur sa tête ; il avait beau sentir la sanction venir, il savait que ce rôle de délinquant renforcerait la réputation que ses camarades du lycée cherchaient à relancer. Pas que ça lui fasse plaisir... Il cherchait le positif dans cette situation tragique. De toute façon, s'il se faisait exclure de l'établissement, ce n'était pas grave, la bibliothèque universitaire suffirait à ses maigres besoins en lecture.

Il fut ramené sur terre par Sarah qui lui tendit son portable qu'elle avait attrapé discrètement tandis que le gérant regardait les bouquins rangés en vrac. Rapide avec l'habitude, Garth envoya rapidement un message à ses potes leur disant de rester planqués voir de sortir. Le message était clair et rapide et il n'oublierait pas de leurs envoyer des menaces sous peu. Sarah reprit en faisant mine de regarder l'écran du jeune homme s'il lui parlait.

- Eumh.. M'sieur ? Si vous voulez on range le bordel qu'on a mis c'est pas un problème.

Garth du retenir un regard assassin, il n'en avait ni l'envie, ni les aptitudes de ranger des livres tombés à cause de Tom ! Cependant, il ne dit rien et rangea son téléphone dans sa poche, à porter de main, de manière à pouvoir s'exprimer.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 26/02/2017
Age réel : 20
Localisation IRL : France
Nombre de RPs : 23
Messages : 47
Emploi du perso : Directeur de la Bibliothèque Astley
avatar

Un muet bruyant ?

ft. Garth Oracio

- Nos potes sont partis mangé et oui, j'ai menti... C'est Garth qui a fait tomber les livres mais il est quasi-muet m'sieur, c'est pour ça que je l'ai défendu, mais on va ranger vous inquiétez pas.

Lewin détourna un instant la tête du rayonnage pour écouter la nouvelle intervention de l'étudiante ; ainsi donc son camarade était muet... Cela expliquait bien pourquoi il n'avait daigné prendre la parole jusque là, mais être muet ne voulait pas dire ne pas pouvoir communiquer. Il existait tout un tas d'autres manières pour se faire comprendre aujourd'hui, mais bon, l'Orinien n'allait pas en faire tout un plat pour cela, s'il ne voulait pas communiquer, soit, il ferait avec.

En parlant de moyen de communiquer, la camarade de Garth s'en alla récupérer son téléphone sur la table ou ils travaillaient jusqu'à l'incident. Lewin était à ce moment là bien trop préoccupé par ces livres qu'il ne fit pas vraiment attention à l'agissement des deux jeunes, mais quand bien même la jeune fille lui avait donné une nouvelle version des faits, il restait sceptique. On ne le trompait pas si facilement sur un coup comme ça, mais comme il n'était pas vraiment d'humeur à passer des savons à tout va, il laissait couler pour cette fois. On va dire que ce n'était qu'un avertissement pour ce coup, mais s'il les reprenait en flagrant délit, la sentence serait différente.

C'était au tour de Lewin d'être plongé dans un certain mutisme, il continuait de regarder les livres rangés à l'arrache tout en contenant au fond de lui la profonde envie d'engueuler les deux jeunes quant au traitement qu'ils leur avaient accordé. C'était paradoxal quand on en revenait au fait qu'il voulait laisser passer la maladresse de l'étudiant muet, de ses amis ou de qui que vous voulez, mais l'Orinien ne laissait rien paraître de cela sur son visage. Au fond il ne s'agissait que de livres, il ne s'agissait pas non des quelques exemplaires les plus précieux que cette bibliothèque pouvait renfermer, simplement d'ouvrages généraux sur diverses matières que l'on pouvait avoir à l'université de Garan. Cela pouvait passer. Lewin se le répétait plusieurs fois dans sa tête avant d'entendre par dessus l'étudiante reprendre la parole :

- Eumh.. M'sieur ? Si vous voulez on range le bordel qu'on a mis c'est pas un problème.

En voila une idée ! Le bibliothécaire comptait bien sur leur participation pour remettre les choses en ordre, il se tourna vers les deux jeunes pour leur faire à nouveau face avant de prendre la parole :

- J'y compte bien. Lewin parcourra le rayonnage suivant, y jetant un oeil comme s'il cherchait quelque chose avant de continuer : Mademoiselle, vous allez ranger dans l'ordre tous les livres que votre camarade à fait tomber ; quant à vous... Vous allez vous occuper de ce rayonnage là, annonça-t'il avant de se tourner vers le muet d'une voix sérieuse : j'espère que vous ferez plus attention après avoir rangé tous ces livres. Je repasserais dans une quinzaine de minutes pour voir comment cela avance.

Et alors qu'il quittait les deux élèves, une employée vint l'aborder d'un pas rapide, lui disant qu'elle le cherchait absolument partout depuis au moins dix minutes. Elle l'entraina alors à sa suite à l'autre bout de la bibliothèque hors de la vue des deux étudiants.


Au final, le directeur fut retenu beaucoup plus longtemps qu'il ne l'avait pensé ; au moins une bonne heure. Il retourna alors immédiatement à l'endroit ou il avait quitté les deux universitaires "punis" pour voir s'ils s'étaient bel et bien occupés de ranger ce qu'il leur avait demandé. Il était fort probable qu'ils aient fini depuis bien longtemps et qu'ils ne soient plus dans la bibliothèque à cette heure mais Lewin tenait à voir si le travail fut fait ; après tout, cela allégeait un peu sa dose à lui qui pouvait passer parfois plus de deux heures à remettre tous les livres à leur place pour les voir ensuite être rangés à nouveau n'importe comment dès que la bibliothèque ouvrait. Les bacs pour déposés les livres consultés ne servaient pas toujours ; il y avait toujours un imbécile pour ranger l'ouvrage directement dans un rayonnage au pif.


_________________

Lewin s'adresse à vous en #993333
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Date d'inscription : 27/02/2017
Localisation IRL : France
Nombre de RPs : 9
Messages : 28
Emploi du perso : Etudiant
avatar

Sarah souffla dès que le directeur disparut, réquisitionné par une employée. Garth, lui, n'était pas tranquille. Il avait tout un rayon à ranger et il ne voulait pas.

- Bon allez on s'y met vite ! Comme ça dès qu'il revient, on aura fini et on se casse pour étriper Tom.

Le muet hocha la tête face à la remarque de sa camarade qui commença à regarder tous les bouquins et a rapidement les remettre en place, vérifiant au passage qu'ils n'étaient pas abimés. Garth réfléchit en se dirigeant vers l'étagère qui lui était assignée. Il regarda les livres et fit une grimace. En soit, savoir qui était avant qui n'était pas chose compliqué.. mais il y avait plus d'une dizaine de livres, ce qui compliqué les choses tandis que les lettres se mélangeait. Il prit tous les bouquins et les empila avant de les prendre un par un, regardant la première lettre du titre, créant ainsi une pile par lettre, ces piles étant elles-même rangées dans l'ordre alphabétique. Sarah termina rapidement les siens au bout d'un bon quart d'heure et vint le voir, lui demandant s'il voulait de l'air. Concentré, il secoua la tête d'un air désinvolte ; il savait qu'il en avait pour un moment. Ses potes arrivèrent pour récupérer leurs affaires, demandant au muet s'il était sur de pas vouloir venir. Le directeur n'était pas revenu, c'était le moment... Mais il secoua la tête avant d'attraper son téléphone :

"Allez y, je vais vite finir ça et prendre quelques livres de modèles. Je rentrerais après"

Tom et Sarah regardèrent le texte et hausser les épaules. Heureusement que le téléphone de Garth avait un correcteur efficace qui limitait les fautes. Ils ont vite rejoins leurs amis et sont partis après avoir amené les affaires Garth près de ce dernier. Après avoir trié son étagère, c'est-à-dire après presque quarante minutes après le départ de ses camarades, il remit en place les bouquins selon l'ordre des piles. Vous vous en doutez ; au sein des lettres, c'était en pagaille. Mais le brun commençait à avoir mal à la tête, ce genre de travaille étant très fatiguant pour lui. Après avoir rangé les derniers livres du rayonnages, il alla prendre une BD et se rassit à sa place, en tailleur à même le sol. Les bandes dessinées étaient un vrai plaisir pour Garth : les dessins lui permettaient de moins se prendre la tête avec le texte qui n'était pas omniprésent. Manga, BD, ce type de livres étaient les seuls que Garth aimaient feuilleter. En même temps, faire semblant de lire un livre n'est jamais chose agréable. Il n'entendit pas le directeur qui revenait, absorbé par les dessins qu'il avait sous les yeux.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
 
Un muet bruyant ? [pv Lewin]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» lapin muet depuis hier soir
» [résolu] Mon Karotz devient muet.
» Pignon 14 dents un peu bruyant à mon goût...
» Problèmes avec mon Karotz souvent muet
» muet comme une carpe ce lapin !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Orion'Sins :: La ville :: Quartier Sud :: Bibliothèque Astley-